COVID et Stress
22
Oct

COVID et Stress

Par Tiphaine | 22 Oct 2020

En cabinet, je remarque une recrudescence de personnes venant consulter pour du stress, de l'anxiété, alors que “tout va bien dans leur vie”, et qu’aucun déclencheur n’est présent.

A part les contraintes liées à la Covid, auxquelles nous devons tous répondre, rien ne paraît justifier un tel stress et surtout une telle somatisation de ce stress, parfois handicapante ! Crises d’angoisses, palpitations, crises de tétanie, troubles du sommeil ou digestifs, le corps possède toute une panoplie de moyens de montrer que quelque chose ne va pas.

Justement, parlons un peu de la Covid… pas (pour une fois) pour polémiquer sur le port du masque ou l’efficacité d’un vaccin, mais juste pour se pencher sur les impacts de cette crise sanitaire sur notre quotidien de ces derniers mois.

Pour résumer, cette crise sans précédent a eu un impact émotionnel à plusieurs niveaux. Elle a fortement agi sur les peurs de chacun, et continue de s’auto alimenter aujourd’hui. Elle a malmené notre capacité à répondre à nos besoins et a également secoué notre système de valeurs.

Les peurs conscientes, le sommet de l’iceberg

Peur de perdre son emploi, peur de tomber malade, peur pour ses proches...Ces peurs sont peut être les plus “évidentes”, toutefois elles ne sont pas à minimiser pour autant.

Elles sont présentes au quotidien, et toutes ont ce point commun : l’incertitude future.

En l’espace de quelques mois, les routines, rituels, habitudes ont été abandonnés. Cet état d’instabilité peut avoir des conséquences sur le niveau de stress général.

Des peurs inconscientes nourries en permanence

Toutes ces peurs évoquées ci-dessus sont légitimes.

D’autres peurs se situant à un niveau inconscient sont elles aussi alimentées en permanence par l’environnement actuel.

En effet, toutes ces notions de mort, et de maladie, qui font partie de notre existence sont alimentées de manière permanente alors qu’en temps normal, elles vont et viennent à notre esprit, jouent leur rôle puis disparaissent, pour revenir un peu plus tard, sans tenir le devant de la scène, 24H/24.

Depuis plus de 6 mois, lorsqu’on allume les médias, on nous donne le nombre de malades, de morts, la situation des hôpitaux. Lorsqu’on sort, l’omniprésence nécessaire des masques projette encore ces notions en pleine lumière. Lorsqu’on s’octroie un moment pour soi, le coiffeur par exemple, le sujet évoqué est la Covid.

Tout cet environnement nourrit des graines existantes chez chacun d’entre nous, et pour les personnes dont le terrain est propice, les fruits de ces graines prennent de telles proportions que le corps n’a d’autres choix que d’exprimer ce mal être d’une manière ou d’une autre, par le sensation de stress, d’angoisse et de somatisation.

Des besoins bafoués

A tout cet environnement, s’ajoute le fait que certains besoins ont pu être bafoués, notamment lors du confinement, et qu’il est difficile d’y répondre, même maintenant.

Le besoin de socialisation a été mis à mal avec le confinement, ainsi que le besoin d’intimité. Cela est valable pour toutes les personnes qui ont été confinées, notamment les familles nombreuses, ou les personnes dont la vie sociale était centrale.

Le rapport à l’autre a été et est encore parfois teinté de peur, et nourrit des sentiments d’insécurité, de méfiance et parfois d’agressivité.

Des valeurs malmenées

La valeur Liberté est celle qui a été la plus secouée de manière générale. Cette impossibilité de sortir de chez soi, l’obligation de devoir justifier de ses déplacements, et aujourd’hui encore le port du masque soulèvent de nombreux questionnements et déferlements émotionnels. Il n'y a qu’à regarder les réseaux sociaux pour se rendre compte de l’intensité des émotions ressenties par les personnes qui s’expriment sur le sujet.

La valeur Confiance a aussi été mise à mal. Les discours contradictoires, les différents points de vue sur un éventuel traitement, les théories du complot… La confiance dans certains des piliers de notre société (figures politiques, corps médical) s’est faite et continue de se faire plus chancelante.

Prendre soin de soi

Ce chamboulement de grande ampleur, impactant plusieurs aspects de notre vie, peut mener à une augmentation significative du sentiment de stress et à une aggravation des troubles déjà existants.

La Sophrologie est une pratique permettant de réharmoniser le corps et l’esprit, d’apprendre à repousser stress et angoisse et de devenir jour après jour un peu plus acteur de son mieux être.

Chez Sophronose, je vous accompagne dans une démarche de mieux-être, en douceur et en toute bienveillance, afin de renouer avec votre capacité naturelle de bien-être et de sérénité.

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations, ou à consulter les autres pages du site.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à partager ce lien.

Vous voulez en savoir plus ou prendre un RDV au cabinet Sophronose ? Cliquez ici

A propos de Sophronose

Cabinet d'accompagnement Bien-être, Sophrologie, Sonothérapie, et Relaxation : gestion du stress, de la douleur, pour enfants, adolescents et adultes.

Heures d'ouverture

  • Mardi
  • 09:00 - 18:30
  • Jeudi et Vendredi
  • 09:00 - 16:00
  • Samedi
  • 09:00 - 14:00
  • Lundi, Mercredi et Dimanche
  • Fermé

Contact